Le respect des textes en vigueur

Pourquoi parler du respect des textes en vigueur?

Nous sommes cohérents avec ce que nous demandons à l'employeur. Nous lui demandons de respecter les textes donc nous nous devons de les respecter aussi dans l'intérêt des agents.

Si nous avons créé la CAT Energies, c’est parce que le respect du code du travail, comme celui de certains accords de branche,a été oubliée par une partie des élus  « en place » à EDF SA.

Nous pensons que les textes utiles aux agents que nous défendons ne peuvent être défendu que par des agents en poste, désinterressés d'une doctrine politique ou d'intérêts de partis. Le désintérêt que porte de nombreux salariés à l’action syndicale vient principalement du fait de manque d'altruisme des organisations en place.

Et comment ne pas les comprendre ?

Les textes du code du travail ne sont pas respectés par les syndicats en place qui priviligient leurs moyens à la défense des agents.On le constate notamment dans l'organisation actuelle des IRP de la branche commerce. Avec 209 000 heures de détachements syndicaux en 2012 dont environ 60 000 heures liées aux IRP à la branche commerce, on peut se demander si 150 000 heures de détachement des non élus servent vraiment aux agents!

 

A la CAT ENERGIES nous demandons notamment un CE en région, afin que ce soit les agents en région qui décident des modifications en matière d'organisation du travail qui leurs incombent.

Par exemple si une boutique ferme, elle ne pourra l'être que si le CE Régional donne son accord !

Une meilleur liaison entre les agents et les élus prennant les décisions impactant leur avenir!

Un fonctionnement de nos IRP clair et dans le respect légal de la nomination de ses membres!